Publié le par Sophie Desgagne

Bonjour parents à batteries!

Laissez-moi me présenter. Hum hum:

 

Sophie Desgagné pas de "S" à la fin.

 

Pétillante? Oui, on peut dire ça. Mais la liqueur qui pétille j'aime pas ça, ça pique.

 

Souriante? Ben oui, je le sais, on voit toutes mes dents quand je souris.

 

À batteries? J'ai beaucoup d'énergie et j'aime faire des projets (petits, moyens, gros, salissants, compliqués, all the kit!). Mon chum, euh non, mon mari JeanMi, trouve parfois que lorsque je mets en branle un projet, mon âge mental régresse tellement je suis enthousiaste.

 

Nos deux enfants, Zozo 3 ans ET DEMI et bébé Arty, font en sorte que nos moments pour recharger nos batteries (lire ici la nuit) sont beaucoup plus courts et entrecoupés de délicieux entractes (j'ai envie, j'ai soif, j'ai faim, j'ai peur, cauchemar, couche, maladie, régurgis, j'apparais dans le noir sur le bord de votre lit en étant semi-somnambule, tra la la). "C'est l'histoire, l'histoooooire de la viiiiiie".

 

Vous en voulez plus?

 

Je fais partie d'une catégorie de parents dans la fin vingtaine (fin, fin), qu'on retrouve principalement dans les villes (Québec pour moi, downtown basse-ville) et qui caressent l'idée de donner tout ce qu'ils ont pour élever leurs enfants dans un milieu stimulant culturellement, socialement et intellectuellement. Ces parents à batteries, avec une étincelle dans les yeux, un petit quelque chose d'intriguant et qui n'hésitent pas à remettre en question les conventions (pussy riot, sors de ce corps!!) pour avoir une vie remplie avec assez de temps pour regarder vivre sa famille et ne pas se réveiller dans cinquante ans avec des regrets comme souvenirs.

Et puis dans la vraie vie, je travaille aussi. Prof au primaire. Ça dit tout. Les collations, les objets perdus, les chicanes existentielles (chui plus ton ami), les bobos, les "est-ce que je peux aller aux toilettes Mme Sophie",  les "arrête de manger tes crottes de nez Samuel", je connais.

Pour ne pas faire "cordonnière mal chaussée", je me passionne aussi pour l'apprentissage de mes propres enfants. Dans la vie de tous les jours, je considère que chaque situation est propice à apprendre. Il faut seulement rester à l’affût afin de stimuler, de questionner et de modéliser au moment opportun. C’est durant ces (trop courts) moments que les petits retiennent et apprennent le plus. Acheteuse chevronnée en jouets éducatifs (sans batteries ceux-là), j'aime également leur offrir la chance de développer toutes leurs compétences avec des jouets appropriés. Sans pousser, sans brusquer.

 

Faits divers?

 

 

Accros à Pinterest (quelle belle invention!)

 

Coiffeuse improvisée à l’occasion, frange addict (incapable de la laisser pousser)

Adore boire du lait avec ma poutine (je sais ouach!)

A une capacité phénoménale pour trouver des noms quétaines pas possibles (Charlibidi) ou pour composer des chansons infinies en décrivant ce que je suis en train de faire.

Fière propriétaire de ma doudou depuis ma naissance...

Remarque les fautes de français dans tout (les "si" mangent les "rai"). C'est fatiguant.

Avec ce blog, je veux donc partager avec vous des trucs pour se simplifier la vie, pour la rendre plus belle. Je veux aussi apprendre et connaître des opinions différentes qui enrichiront et bousculeront ma/notre façon de penser, qui me/nous feront évoluer. Car, comme l'a dit le proverbe chinois trouvé dans mon biscuit: « Le meilleur enseignant est aussi élève ».

 

 

 

 

Chers parents à batteries, rassemblons-nous, rechargeons-nous et échangeons!